L’intelligence émotionnelle

SAVOIR RECONNAÎTRE L’INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE  

L’intelligence émotionnelle…c’est quoi ça ? Tout d’abord, la gestion de nos émotions et de celles des autres est un sujet très actuel au sein des organisations d’aujourd’hui. En effet, l’intelligence émotionnelle est un concept qui réfère à la capacité de reconnaitre, comprendre et maîtriser ses propres émotions ainsi qu’à composer avec les émotions des autres personnes.

D’après Weisinger, l’intelligence émotionnelle réfère également à utiliser volontairement nos émotions à notre avantage pour qu’elles guident notre comportement et nos réflexions de façon que nous obtenions les résultats attendus. Ce don n’est pas donné à tous toutefois, il est important de le prendre en considération lors de l’embauche de nouveaux employés dans votre organisation. En effet, l’intelligence émotionnelle est un important facteur de réussite, tant au niveau professionnel que personnel. Sa maitrise est d’ailleurs un outil essentiel pour tout leader. Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’intelligence émotionnelle, nous vous proposons quelques trucs afin de développer cet art d’être et aider vos employés dans ce cheminement.

TRANSFORMER LES ÉMOTIONS EN INTELLIGENCE

Pour commencer, l’intelligence émotionnelle consiste à bien se connaître. La conscience de soi consiste à bien reconnaître ses humeurs et ses émotions pour réaliser qu’ils peuvent affecter notre capacité de raisonnement. Comprendre les émotions qui nous habitent et être capable de les nommer correctement est une condition essentielle pour ne pas les laisser nous gouverner. Une fois que la prise de conscience est faite, l’étape la plus importante est de déterminer quelles sont les situations à l’origine de l’apparition de ces émotions. Une personne qui a une bonne conscience de soi sera en mesure de faire une rétroaction sur ses lacunes afin d’apprendre de ses erreurs et reconnaître ses forces et faiblesses. Ce type de personne recherchera la rétroaction et restera ouvert au critique afin de constamment s’améliorer. En tant que gestionnaire, il sera important de comprendre les émotions qui peuvent affecter les employés pour intervenir auprès de ceux-ci. Il faut aussi s’attarder sur vos propres émotions qui peuvent modifier votre perception d’une situation pour ne pas les laisser influencer votre capacité de raisonnement. Pour y arriver, il peut être utile de tracer une ligne claire entre la subjectivité et l’objectivité afin de prendre des décisions rationnelles qui conviendront à la majorité des personnes concernées et qui permettront d’éviter les biais cognitifs et de favoriser la communication.

Ensuite, la maîtrise de soi permettra de gouverner ses émotions afin de bien savoir les adapter aux différentes situations. Des décisions impulsives sont un exemple d’un manque de maîtrise de soi. Par contre, nous pouvons reconnaître une personne avec une grande maîtrise de soi par son ouverture aux changements, sa prévenance et son intégrité. Ce genre de personne ne sera en mesure de miser sur la réussite à long terme davantage que sur les résultats immédiats. La capacité à demeurer en contrôle de ses émotions est un aspect important, et une qualité essentielle du leadership. S’il vous semble qu’un employé n’est pas en mesure de bien gérer ses émotions, vous pouvez l’aider à trouver des moyens afin d’évacuer les tensions.

L’intelligence émotionnelle d’une personne englobe également sa motivation. La motivation permet à une personne à poursuivre ses objectifs avec rigueur. Les personnes motivées auront un fort besoin d’accomplissement et un point de vue optimisme face aux échecs. Cherchez à comprendre si vos employés sont réellement engagés dans l’entreprise. Si tel n’est pas le cas, vous devez les aider à comprendre d’où proviennent les freins de motivation et les aider à trouver une solution pour améliorer cet aspect.

Ensuite, l’empathie fait également partie des capacités d’une personne avec une forte intelligence émotionnelle. Il s’agit de savoir connaître et comprendre les sentiments des autres. Une personne emphatique sera en mesure d’éprouver un intérêt sincère pour les préoccupations des autres.  Afin d’aider vos employés à se mettre dans la peau de l’autre, vous pouvez les guider pour qu’ils soient ouverts et réceptifs aux différences. Pour ce faire, vous devez les amener à se poser certaines questions qui permettront d’élargir leurs horizons, de défaire les tensions et d’éviter les conflits.

Finalement, la maîtrise des relations humaines est un autre signe d’intelligence émotionnelle. Les personnes ayant de fortes habiletés dans la gestion des relations sociales seront en mesure de se construire un grand réseau de connexion. Cela leur permettra de tisser des liens en utilisant leur pouvoir de persuasion et de leadership. Vous pouvez aider vos employés à prendre conscience de leur relation interpersonnelle. Pour ce faire, demandez-leur de prendre des notes sur certaines situations, positives ou négatives, pour qu’ils soient en mesure de constater des événements récurrents et ainsi les contrôler. Ils doivent prendre conscience lorsque leurs comportements sont blessants ou nuisent face aux autres. Cet aspect est lié à la connaissance et l’acceptabilité de soi ainsi que l’importance d’optimiser les relations humaines.

Au final, pour aider vos employés à développer leur intelligence émotionnelle, il suffit tout simplement de les aider à comprendre leurs émotions, et celles des autres ainsi qu’à apprendre à bien les gérer et à mieux interagir avec les autres.

Vous aimeriez en apprendre plus sur vous-même? L’équipe de CC Consultants offre le test psychométrique Atman et le profil comportemental Nova.

Sources :

Pour en savoir plus, venez nous rencontrer !
Contactez-nous!
Cassandra PleauConseillère en Communication & Marketing
2019-09-04T14:56:47+00:0030 août 2019|Ressources humaines|